Imprimer cette page

Société


23 - 08 - 2011

Face à  l'inflation galopante, le Vietnam augmente le salaire minimum




A partir du 1er octobre, les salaires minimum augmenteront jusqu'à près de 50 % dans les grandes villes vietnamiennes, selon une décision publiée lundi 22 août par le gouvernement. Le salaire minimum des travailleurs à  Hanoï et Ho Chi Minh-Ville devra désormais être d'au moins deux millions de dongs par mois (66 euros). Une mesure destinée à  faire face à l'une des inflations les plus élevées de la planète.

Pour la première fois, le niveau du salaire minimum sera le même pour les entreprises vietnamiennes, où il augmentera ainsi de 48 %, et dans les entreprises étrangères, où l'augmentation sera de 29 %, précise le texte. Le salaire minimum dans d'autres régions seront plus faibles, mais augmenteront aussi.

L'INFLATION A ATTEINT 22 % EN UN AN

En juillet, le pays a enregistré pour le 11e mois consécutif une hausse de l'inflation, qui a atteint 22 % sur un an. Les salariés de Hanoï et d'Ho Chi Minh-Ville gagnent déjà  entre 1,8 et 2,5 millions de dongs par mois, ce qui est "assez bas" par rapport à la hausse des prix, avait indiqué l'agence vietnamienne d'information le mois dernier, en citant une confédération syndicale, contrôlée par l'Etat. Selon ce syndicat, les grèves ont récemment augmenté en raison du coût de la vie.

Certaines entreprises craignent déjà  que l'augmentation du salaire minimum ne les mette en danger, et n'entraîne une hausse du chômage. Le Vietnam connaît depuis de nombreuses années une forte croissance, mais de graves déséquilibres ont forcé le Parti communiste au pouvoir à  promettre en janvier un nouveau modèle de développement.

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/08/23/face-a-l-inflation-galopante-le-vietnam-double-le-salaire-minimum_1562418_3216.html

Page précédente: Santé
Page suivante : Nous contacter